0
(0)

Aujourd’hui, il est quasiment impossible de pouvoir se passer d’énergie. Elle s’utilise au quotidien par tous et partout. Malheureusement, une partie de cette énergie s’épuise rapidement alors que la demande ne cesse de croître. C’est le cas des énergies fossiles. Par conséquent, il faut prévoir d’autres solutions avant que les ressources naturelles ne s’épuisent.

Qu’est-ce qu’une énergie fossile ?

L’énergie produite par la combustion du charbon, du pétrole ou du gaz naturel est appelée « énergie fossile ». Ces carburants riches en carbone et en hydrogène sont produits par la transformation de la matière organique enfouie sur la terre pendant des millions d’années. C’est d’ailleurs de là que lui vient le nom de « fossiles ». Ce sont des énergies non renouvelables car une fois qu’elles sont utilisées, elles ne peuvent être reconstituées que dans le délai géologique.

L’énergie fossile (charbon, pétrole, gaz naturel) est toujours essentielle pour assurer le transport, la production d’électricité, le chauffage et l’exploitation des usines. Cependant, ils sont la principale cause des émissions de dioxyde de carbone. Bien que leurs réserves soient encore importantes, elles ne sont pas inépuisables contrairement aux énergies renouvelables.

Les alternatives

Que ce soit en raison du changement climatique ou simplement pour prolonger la durée de vie des générations futures et la disponibilité des combustibles fossiles, il est possible de remplacer les combustibles fossiles. À cette fin, l’utilisation des énergies renouvelables est de mise.

L’énergie hydraulique

En 2015, l’hydroélectricité représentait 71 % de la production mondiale d’énergie renouvelable. Le principe de l’hydroélectricité est « extrêmement simple ». Il convertit l’énergie mécanique du mouvement de l’eau (vagues, marées, courants sous-marins, barrages…) en électricité.

L’énergie éolienne

L’énergie éolienne devient la deuxième source d’énergie renouvelable (15 % de la production mondiale en 2015 et 21 % de la production mondiale en 2021). Grâce aux éoliennes terrestres et offshore, cette énergie apporte une contribution importante au réseau.

L’énergie solaire

L’énergie solaire présente deux aspects. Quand il s’agit de capter l’énergie thermique pour chauffer l’eau, on parle d’énergie solaire thermique. Il s’agit généralement de l’énergie solaire thermique utilisée dans les chauffe-eau solaires, qui s’utilise aujourd’hui de plus en plus dans les maisons.

Il y a aussi l’énergie solaire photovoltaïque qui n’est pas seulement installée sur le toit, mais aussi dans les zones désertiques. C’est aussi le cas dans tous les endroits exposés au soleil convertissant directement l’énergie solaire en électricité grâce aux panneaux photovoltaïques. Cette énergie inutilisée peut, en effet, changer complètement le modèle énergétique entier. Par exemple, il a été prouvé que moins de 10 % de la surface couverte par des panneaux photovoltaïques dans 80 % des grandes villes du monde peut suffire à apporter une réponse à tous vos besoins en électricité.

Par ailleurs, pour relever le défi du développement des énergies renouvelables, il est nécessaire de gérer de manière durable le recyclage des matières premières (acier ou métaux stratégiques comme les terres rares) et de diriger le regard vers les énergies à venir.

Les énergies à venir

Désormais, les énergies renouvelables représentent un quart de la production énergétique mondiale. il faut cependant considérer à juste titre les énergies à venir.

Les bioénergies

La bioénergie n’est pas aussi populaire que les autres énergies renouvelables. Elle se situe actuellement au même niveau que l’énergie solaire dans la production mondiale d’énergie renouvelable. Elles font référence à l’énergie produite ou transformée à partir de l’énergie lumineuse du soleil par la matière organique d’origine végétale biomasse.

Parmi ces organismes, les plus utilisés sont les plantes forestières, les résidus agricoles, industriels ou domestiques et les microalgues. Leur photosynthèse peut généralement produire des carburants comme l’éthanol ou le méthane. Ces biocarburants sont principalement utilisés pour le transport routier.

L’énergie géothermique

Cette énergie représente moins de 2 % de la production mondiale d’énergie renouvelable, mais elle est aussi ancienne que le monde. Les anciennes sources chaudes ont utilisé sans le savoir l’énergie géothermique.

Son principe est de récupérer la chaleur enfouie pour pouvoir chauffer et même produire de l’électricité grâce à des turbines aujourd’hui. Le chauffage urbain dans les villes ou certaines pompes à chaleur installées dans les maisons sont de parfaits exemples de systèmes utilisant l’énergie géothermique.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉