0
(0)

Personne ne peut se passer d’énergie. Au fur et à mesure que les besoins évoluent, elle se diversifie. Même si le terme « énergie » en lui-même possède plusieurs significations, il est beaucoup plus rattaché à l’électricité. Il englobe ainsi les énergies fossiles et les énergies renouvelables.                                                                                          

Que caractérise-t-on d’énergie ?

Le concept de l’énergie est généralement relié aux concepts d’action, de durée et de force. Ici, afin de vaincre les résistances et inerties empêchant un changement, il est nécessaire qu’une certaine force soit maintenue vis-à-vis d’une action, et ce, pendant une durée. Quant à l’énergie utilisée pour éclairer ou faire fonctionner des machines ou des équipements, elle trouve sa source dans l’eau, l’air, le vent, les matières organiques ou encore le sol. Certaines de ces énergies sont épuisables et d’autres non. Elles sont toutes transférables d’un système à un autre grâce à un mouvement de charges. Ce sont d’ailleurs elles qui permettent l’obtention de l’électricité.

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles proviennent des combustibles fossiles. Il s’agit de combustibles très riches en carbone, notamment les hydrocarbures. Elles sont obtenues par l’entremise d’une méthanisation ou fossilisation d’êtres vivants présents dans le sol, morts et enfouis depuis des millions d’années.

Les énergies fossiles sont encore appelées énergies de stock, car leurs réserves sont assez limitées. De plus, elles sont utilisées plus rapidement que le temps requis pour que les réserves se reconstituent. Celles qui sont actuellement exploitées sont le charbon, la tourbe, le pétrole et le gaz naturel. Elles représentent les deux tiers et plus de la production mondiale d’électricité et aident aussi à la production de la chaleur et du carburant.

Cependant, les énergies fossiles présentent des points négatifs et non des moindres. Elles émettent le plus de gaz à effet de serre, leurs réserves finiront par s’épuiser avec le temps et elles sont inégalement réparties dans le monde. Ce dernier aspect est à la base des nombreuses et interminables tensions géopolitiques entre les États.

Les énergies renouvelables

Elles sont mieux connues sous le terme « énergies vertes ». Elles sont inépuisables puisqu’elles proviennent toutes de phénomènes naturels que sont le soleil, le vent ou les déchets organiques. Le grand avantage des énergies renouvelables est qu’elles n’émettent quasiment pas de gaz à effet de serre. Elles sont de plus en plus utilisées par les ménages, car les politiques énergétiques visent à présent la réduction de l’utilisation des énergies fossiles. Ce changement des habitudes est appelé la transition énergétique.

Malheureusement, le coût et les rendements de ce type d’énergie continuent d’être un obstacle à leur développement. Les principales énergies renouvelables sont ainsi :

  • L’énergie solaire
  • L’énergie géothermique
  • L’énergie hydraulique
  • L’énergie éolienne.

L’énergie solaire est bien évidemment celle qui provient des rayons du soleil. Elle facilite principalement la création de l’électricité et de la chaleur à travers respectivement les panneaux solaires photovoltaïques et les panneaux solaires thermiques. Quant à l’énergie géothermique, elle provient de la chaleur contenue dans les couches terrestres. Cette énergie sert au chauffage des bâtiments. Elle n’est dépendante d’aucune condition atmosphérique.

De son côté, l’énergie hydraulique trouve sa source dans l’eau, notamment avec les marées, les barrages, les vagues et les courants marins. Elle est encore appelée énergie marine. Enfin, les éoliennes ou l’énergie éolienne est celle qui provient du vent. On peut les installer aussi bien sur mer que sur terre.

En dehors de ces différentes énergies renouvelables, on peut aussi évoquer la biomasse. Cette énergie est obtenue par la transformation des matières organiques végétales ou animales. Ce sont les déchets agricoles, le bois et les végétaux. Ils fournissent de la chaleur et de l’électricité grâce à des procédés biochimiques et thermiques. Ces derniers sont la combustion, la pyrolyse et la gazéification.

Est-ce que cet article vous a été utile ?

Cliquez sur les étoiles pour le noter !

Note moyenne : 0 / 5. Décompte des votes : 0

Soyez le premier à noter ce post !

Comme vous avez trouvé ce post utile....

Partagez le sur les médias sociaux ! 😉